+ de critères

Les rencontres

> Janvier - Mars 2013 : le temps du bilan

Cette période est consacrée à la rédaction du rapport final et l'évaluation du projet, un retour sur les 6 années de vie de ce projet pour définir si les objectifs ont été atteints et envisager la suite.

> Décembre 2012 : confection et installation d'un panneau d'information au niveau de l'étang du coucou en forêt domaniale du Donon

Illustration
Le panneau d'information installé en forêt domaniale du Donon © Didier Epp / ONF

Ce support donne des infos sur Natura 2000 et le projet Life Lauter Donon, en détaillant les enjeux identifiés et les actions mises en œuvre.

 

> Septembre 2012 : aménagement de la tourbière de La Maxe pour canaliser le public

Vue de la plateforme sur la tourbière de la Maxe
Vue de la plateforme sur la tourbière de la Maxe © Didier Epp / ONF

Le site de la tourbière de la Maxe, situé en forêt domaniale du Donon, offre des paysages exceptionnels et une richesse floristique qui attirent bon nombre d'amoureux de la nature.

Le piétinement consécutif à cette fréquentation dégrade la qualité du milieu. Pour limiter cet impact, un platelage en bois et une plateforme ont été installés. Ce dispositif permet de voir la tourbière de près sans se mouiller les pieds.

Deux panneaux d'information ont également fleuri en bordure du site pour parler de l'écologie de la tourbière et de son histoire à travers l'exploitation de la tourbe entre 1895 et 1914.

> 8 et 9 juin 2012 : journées événementielles de clôture du LIFE sur le site de la Lauter

La première de couverture du flyer des journées événementielles
La première de couverture du flyer des journées événementielles

Au programme :

  • vendredi 8 juin à 20 h, à Wissembourg à la Salle Jean Monnet : conférence "découverte de la Lauter, à travers son histoire et son patrimoine naturel"

    Interventions prévues :
  • ONF et Onema : la Lauter : objectif Saumon
  • Cercle d'histoire de Wissembourg : la vallée de la Lauter : histoire d'un site transfrontalier
  • CSA : le patrimoine naturel du site de la Lauter.

 

  • samedi 9 juin à 14 h, rendez-vous au Club House de Salmbach : 6 visites grand public pour découvrir le site de la Lauter

    Visites prévues :
  • sentier pédagogique réalisé dans le cadre du projet LIFE (14 h et 16 h)
  • travaux réalisés sur le Hartbach en forêt communale de Wissembourg (14 h)
  • botanique forestière (14 h)
  • marais d'Altenstadt : travaux de restauration et botanique (14 h 30)
  • création de mare et îlot de sénescence en forêt de Salmbach (16 h).

> Mai 2012 : édition d'une plaquette de présentation du site Natura 2000

La couverture de la plaquette de présentation du site Natura 2000
La couverture de la plaquette de présentation du site Natura 2000, à télécharger ci-contre

> 5 août 2011 : un avenant est signé afin de permettre la bonne finalisation du projet LIFE Lauter Donon

Le projet est prolongé jusqu'au 31 décembre 2012. Il intègre un nouveau partenaire : le Sivu forestier de Wissembourg.

Certaines actions sont revues dans leur contenu pour permettre une meilleure atteinte des objectifs du projet.

> 8, 9 et 10 novembre 2010 : l'équipe du projet accueille Simon Goss et Païvi Rauma, représentants de la Commission européenne, en charge du suivi des programmes Life Nature

Cette visite permet d'évaluer la qualité de mise en œuvre des actions, le suivi administratif et financier, et plus généralement l'implication des partenaires. L'audit concerne les deux sites (Lauter et Donon).Le constat établi est positif.

Malgré un retard dans la mise en œuvre de certaines actions et la révision des objectifs d'acquisition foncière, la dynamique est positive et les résultats probants. La Commission européenne note également la mobilisation importante des collectivités locales et de leurs représentants.

Visite de la Commission européenne
Visite de la Commission européenne © Frédérique de La Gorce / ONF

> Octobre - novembre 2010 : les travaux de génie écologique démarrent sur le Hardtbach et sur le Stoeckelgraben

Ouverture d'un méandre sur le Hardbach
Ouverture d'un méandre sur le Hardbach © Julien Prinet / ONF

Pendant 2 mois, l'entreprise Nature & Technique va intervenir sur plus de 2 km de ruisseau.

Mise en place d'un ouvrage busé surdimensionné pour restaurer la continuité écologique
Mise en place d'un ouvrage busé surdimensionné pour restaurer la continuité écologique © Julien Prinet / ONF

Les opérations sont les suivantes :

  • travaux de reméandrage
  • pose de seuils pour réhausser la lame d'eau
  • diversification des écoulements par mise en place de déflecteurs et par décaissement des talus de berge dans le lit du ruisseau.

> 7 octobre 2010 : tournée pour aborder la gestion des embâcles sur la Lauter

Un arbre tombé en travers de la Lauter
Un arbre tombé en travers de la Lauter © Frédérique de La Gorce / ONF

Cette tournée est organisée par l'AAPPMA de Lauterbourg-Wissembourg.

L'Onema, la Dreal, le Conseil général du Bas-Rhin et l'ONF y sont conviés. Sans impératif de protection d'ouvrage ou d'infrastructure, il est conseillé de ne pas intervenir sur les embâcles naturels, qui témoignent de la qualité écologique du site.

> 17 juin 2010 : Comité de pilotage annuel

Le Comité organisé à Wissembourg rassemble les principaux partenaires techniques et financiers investis dans ce projet.

Cette réunion est l'occasion de faire un point d'étape des actions engagées et de préparer la suite. Une tournée sur le terrain permet d'apprécier les travaux réalisés par le CSA.

> Avril à août 2010 : François Payraudeau, étudiant en licence professionnelle à l'ENGEES, effectue un stage de 4 mois sur les insectes aquatiques présent dans le réseau hydrographique intraforestier

Il tente une analyse comparée des composantes biologiques (invertébrés + poissons), physico-chimique et hydromorphologique sur le ruisseau du Hardtbach.

Ce travail a permis d'affiner la compréhension de l'attractivité de certains tronçons et d'identifier des paramètres déclassant comme les nitrates et phosphates présents dans certains tributaires alimentés par les eaux résiduaires agricoles.

> Avril 2010 : campagne de pêche électrique

Pêche électrique dans le Hardtbach
Pêche électrique dans le Hardtbach © Julien Prinet / ONF

Cette campagne est réalisée, à la demande de l'ONF, par l'Onema sur le Hardtbach et quelques tributaires.

6 espèces différentes ont été inventoriées, dont la Lamproie de planer et la Truite fario.

 

> Janvier 2010 : deux mares en forêt communale de Wissembourg et 2 autres mares en forêt communale de Salmbach sont créées

Ces mares ont une double vocation :

  • favoriser la biodiversité, en augmentant les sites propices au développement des amphibiens, des odonates et de la flore associée
  • limiter le drainage et retenir l'eau dans le massif. Ces mares sont implantées en connexion avec des fossés de drainage qui les alimentent en période de hautes eaux suite à la pose de seuils.

> Novembre 2010 : l'automne s'installe... la nappe phréatique se charge

L'eau s'écoule à nouveau dans les fossés.

Le ruisseau du Hardtbach
Le ruisseau du Hardtbach © Julien Prinet / ONF

> Août à octobre 2009 : 23 ha de zones humides ont été parcourus pour enlever les épicéas adultes (environ 600 m3)

Exploitation d'un épicéa au sein d'une zone humide
Exploitation d'un épicéa au sein d'une zone humide © François Durrmann / ONF

A la fin de l'été 2009, le parcours de près de 23 ha de zones humides a permis d'enlever les épicéas adultes (environ 600 m3) qui occupent des formations boisées à base d'Aulne glutineux et de frênes. La présence de ce résineux ne correspond pas au cortège naturel de ces habitats et dégrade la qualité écologique de ces milieux.

Le petit plus : l'exploitation a été entièrement réalisée avec des huiles biodégradables afin de réduire la pollution de ces zones où l'eau affleure.

Mise en place d'un seuil sur un fossé de drainage
Mise en place d'un seuil sur un fossé de drainage © Julien Prinet / ONF

En complément de ces interventions, les ouvriers-bûcherons du SIVU de Wissembourg ont participé à l'installation de 9 seuils rustiques en bois sur des fossés de drainage. L'objectif est de limiter le drainage et de favoriser la rétention de l'eau dans le massif forestier. Ces ouvrages ont été installés manuellement, afin de limiter la circulation d'engins dans le massif.

> 25 septembre 2009 : sortie avec le conseil municipal de Wissembourg

L'ONF présente la prise en compte de Natura 2000 dans la gestion forestière courante à l'ensemble du conseil municipal et aux services techniques de la ville de Wissembourg.

Les forestiers travaillent pour produire des arbres de haute qualité et pour préserver les habitats
Les forestiers travaillent pour produire des arbres de haute qualité et pour préserver les habitats © Julien Prinet / ONF

> 29 juin 2009 : réunion du comité de pilotage du LIFE à la maison forestière de Haslach

Les acteurs du projet visitent le site de la Chatte pendue
Les acteurs du projet visitent le site de la Chatte pendue © Fréderique de la Gorce / ONF

Après une matinée en salle ayant permis de dresser un état de l'avancement des diverses actions, les membres du Comité de pilotage, accompagnés de Chloé Weeger, ont visité une partie du site du Donon.

Les points forts de l'avancement des actions sont :

  • l'achèvement de l'étude A3 avec le lancement dès cette année du volet "travaux" sur le site de la Lauter :
  • la restauration du fonctionnement hydrologique
  • la restauration des zones humides
  • le marquage des biotopes en forêt.
  • l'achèvement de l'étude foncière A5 qui permet le lancement des prospections pour acquisitions foncières sur le site de la Lauter
  • l'achèvement à venir des plans de gestion des tourbières du Donon (A8) avec le lancement des travaux de restauration et/ou d'aménagement en vue de la protection de ces milieux sensibles
  • l'achèvement de l'étude sur les biotopes du Tétras (A9) avec la mise en œuvre de prescriptions de gestion dans la gestion forestière.

> Le 15 mai 2009 : valorisation des expériences d’un autre projet LIFE

Le 15 mai 2009 a été organisée une journée d'échange autour du retour d'expérience du programme LIFE "ruisseaux de tête de bassin" piloté par le PNR du Morvan.

Au programme : visite de cours d'eau forestiers restaurés, échanges sur les opportunités d'élargir les interventions, sur les modalités de suivi et sur les premiers résultats après deux ans de mise en œuvre.

Du 9 au 11 juin 2009 s'est tenu le colloque de restitution du programme LIFE "ruisseaux de tête de bassin". Le LIFE Lauter-Donon a été convié pour valoriser les travaux en cours à travers l'atelier n° 5 portant sur la restauration physique des petits cours d'eau - bilans des expériences et démarches à suivre.

> 23 octobre 2008 : réunion des acteurs français et allemands afin de conclure sur les possibilités d’une coordination transfrontalière de la gestion de la Lauter

Les acteurs français du projet présentent le déroulement des travaux aux interlocuteurs allemands
Les acteurs français du projet présentent le déroulement des travaux aux interlocuteurs allemands © Frédérique de la Gorce / ONF

Cette rencontre a permis aux acteurs de s'identifier mutuellement et d'échanger sur leurs objectifs et leurs actions.

Une véritable dynamique d'échanges a ainsi pu être amorcée. Elle s'est concrétisée par une visite commune des deux sites Natura 2000 Lauter et Bienwald.

Celle-ci a eu lieu le 26 février 2009 sous la forme d'une journée d'échange technique qui a rassemblé forestiers, écologues, experts et représentants de collectivité. Chacun a pu évoquer les projets en cours et les actions projetées dans un avenir proche.

Dans sa partie médiane, la Lauter fait office de frontière entre l'Allemagne (Rhénanie Palatinat) et la France (Alsace). Sur la rive allemande, le massif du Bienwald s'étend sur environ 12.000 ha. Côté français, le massif forestier couvre près de 1.600 ha. La connexion entre ces deux massifs est quasi totale et on y observe une grande diversité de milieux à forte valeur écologique.

Les discussions ont ainsi permis de faire la point sur les deux gros projets en cours, à savoir :

  • le programme LIFE Lauter Donon pour sa partie "ZSC Lauter"
  • le Naturschutzgrossprojekt, mis en œuvre depuis 1979 sur le site du Bienwald, concerné par 5 sites Natura 2000.

> 1er juillet 2008 : signature d’un avenant à la convention entre la Commission européenne et l’ONF, permettant l’intégration de deux nouveaux partenaires

  • le Conseil général du Bas-Rhin, propriétaire d'environ 45 ha de terrain dans les APPB de la Lauter et du marais d'Altenstadt
  • le Conservatoire des sites alsaciens, gestionnaire de 48 ha de terrain comprenant les propriétés du Conseil général du Bas-Rhin.

> 30 juin 2008 : réunion du comité de pilotage du LIFE à la mairie de Salmbach

Les membres du comité de pilotage du LIFE visitent le marais d'Altenstadt
Les membres du comité de pilotage du LIFE visitent le marais d'Altenstadt © Michel Wolff / ONF

Après une matinée en salle ayant permis de dresser un état de l'avancement des diverses actions, les membres du Comité de pilotage, accompagnés de Chloé Weeger, ont parcouru le site de la Lauter (marais d'Altenstadt, forêt de Wissembourg, rives de la Lauter) afin d'envisager les futurs travaux des restauration.

Ces travaux concerneront principalement l'alimentation en eau du marais d'Altenstadt et le réseau hydrographique intra-forestier.

> Lauter - juin 2007 : description du réseau hydrographique, l’Engref s’y colle

Du 4 au 15 juin 2007, 13 étudiants en deuxième année de la formation des ingénieurs forestiers de l'Engref ont effectué une cartographie du réseau hydrographique et des zones humides du massif forestier de Wissembourg.

Encadré par Julien Prinet de l'ONF Alsace, ce travail s'inscrit dans une double perspective :

  • comprendre le fonctionnement hydrographique du secteur rive droite de la Lauter
  • proposer des solutions pour réduire le drainage du massif et améliorer l'alimentation en eau du massif.

Ainsi, 30 kilomètres de fossés et de ruisseaux ont été finement décrits, compilant des informations sur le calibrage des fossés, l'intensité des écoulements d'eau, le type d'environnement forestier ou encore les dimensions des ouvrages (ponts, passages busés), ainsi que les connexions avec des zones humides annexes.

> Donon - juin 2007 : Grand Tétras, c’est parti !

Après une matinée d'information dispensée par Françoise Preiss du Groupe Tétras Vosges et une après-midi consacrée à une formation sur la méthode de description des habitats du Tétras, les agents patrimoniaux de l'ONF (Agence de Schirmeck) ont commencé cet été à sillonner les crêtes du massif forestier du Donon pour décrire l'aire de présence actuelle et historique du Grand Tétras.

Le Groupe Tétras Vosges est une association qui agit pour la sauvegarde du Grand Tétras et des habitats naturels de l'espèce. Elle coopère avec l'ONF pour la mise en œuvre de cette action.

> Avril 2007 : première visite de l’équipe externe de suivi du projet LIFE Lauter – Donon

Corinna Buisson et Chloé Weeger, du Bureau d'étude Oréade - Brèche commissionné par l'Union européenne pour le suivi du projet, ont découvert son état d'avancement.

Une sortie sur le site du Donon au cœur du secteur à Grand Tétras a été organisée avec les agents patrimoniaux de l'ONF.

reseaux sociaux https://fr-fr.facebook.com/OfficeNationalDesForets https://www.instagram.com/officenationaldesforets https://www.linkedin.com/company/office-national-des-forets https://twitter.com/ONF_Officiel https://www.youtube.com/channel/UCsOa1UNusr_ral-kjcuNEqw
Ressources