+ de critères

Action A1V2 : élaboration d'orientations de gestion, volet martiniquais

Les zones humides littorales de Martinique ont fait l'objet d'études qui restent relativement isolées ; d'où la nécessité d'acquérir des connaissances sur ces milieux afin de mieux comprendre leur structure et leur dynamique et de mieux prendre en compte les enjeux qu'ils représentent et les menaces qui pèsent sur eux.

Objectif

Rendre plus efficace la gestion des zones humides littorales de Martinique par l'élaboration d'un document de référence à destination des propriétaires et gestionnaires permettant de caractériser et gérer ces milieux.

Orienter grâce à ce document les interventions à prévoir sur ces milieux : restauration, réhabilitation, gestion conservatoire.

Partenaires

  • ONF
  • Université des Antilles et de la Guyane.

Programmation

  • recensement des données existantes sur les zones humides littorales de Martinique et plus largement des Antilles existants (aspects écologiques et de gestion)
  • cartographie des milieux intégrant structure, composition, richesse floristique : ceci comprend la réalisation d’une cartographie SIG sur la base des photos aériennes les plus récentes et couvrant l’ensemble du territoire martiniquais et la définition d’unités écologiques qui seront validées par une phase terrain
  • définition de stations d’inventaire et analyses par les équipes composées d’un gestionnaire, d’un chercheur et d’étudiants. Des inventaires écologiques et floristiques de 240 points seront ainsi obtenus pour les sites pilotes retenus
  • diagnostic portant sur l’état, la sensibilité, l’intérêt patrimonial et la dynamique des milieux : ce traitement final des données, travail de synthèse et d’expertise, comprendra la saisie des relevés géoréférencés, le traitement des données, ainsi que la production de tableaux et graphiques d'analyse et d'interprétation
  • diffusion de la méthodologie et des résultats par l’intermédiaire d’un rapport méthodologique dont tous les partenaires du projet seront destinataires et grâce au site internet du projet (action E3v1) qui permettra une diffusion large de l’expérience martiniquaise.

Budget total

78.999 €

Résultats

La phase de terrain (inventaires écologiques et floristiques) est en grande partie achevée, ainsi que le traitement des données.

L'exploitation et l'analyse des données seront prochainement réalisées et seront intégrées dans un document de propositions d’orientations de gestion des zones humides littorales.

Le rapport intermédiaire (novembre 2011) est téléchargeable (cf. ci-dessous).