+ de critères

Action B2V5 : étude de la structure des peuplements de l’avifaune en fonction des différents habitats forestiers des zones humides

Les milieux humides des Petites Antilles abritent une variété importante d’espèces d’oiseaux, qui restent malgré tout assez méconnues. Ce projet d’étude de la structure des peuplements de l’avifaune en fonction des différents habitats forestiers des zones humides de Guadeloupe et de Martinique vise à mieux appréhender l’utilisation des forêts littorales humides par ces espèces en fonction des différentes structures végétales.

Objectif

  • mieux comprendre la répartition des populations d’oiseaux forestiers dans les milieux humides et notamment par rapport à la structure de la végétation
  • aider les gestionnaires dans leurs choix en faveur de la conservation de la biodiversité.

Partenaires

  • ONF
  • Parc national de la Guadeloupe
  • BIOS Environnement
  • Impact-Mer
  • directions de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Martinique.

Programmation

De nombreuses espèces d'oiseaux utilisent la mangrove comme site de nidification
De nombreuses espèces d'oiseaux utilisent la mangrove comme site de nidification © S. Lardeux / ONF
  • travail de recherche bibliographique sur des travaux similaires, analyse préalable
  • phase de terrain en Guadeloupe et en Martinique (échantillonnage par points fixes, observations et descriptions de la végétation)
  • traitement des données, rédaction d’un rapport et diffusion des résultats.

Budget total

32.269 €

Résultats

Le protocole de recherche a subi des adaptations par rapport à ce qui était prévu initialement.

Les sites des points d’écoute ont été identifiés, la majorité des points d'écoute a été réalisé. Les premières analyses de l’étude de la végétation a débuté.

Par contre, le radiotracking n’a pas encore commencé : des tests de pose de balise étant nécessaires ainsi que l’autorisation délivrée par le CRBPO (Centre de recherche par le baguage des populations d'oiseaux).

Le rapport intermédiaire datant de février 2011 est disponible ci-dessous.

Le rapport final sera prochainement mis en ligne.