+ de critères

Le site d'observation de la forêt communale d'Ance (Pyrénées-Atlantiques) - HET 64

Période d'observation : 1992-2002

Vous pouvez télécharger la synthèse complète en bas de page.

Le site de la forêt communale d'Ance

Echantillonnage des ruissellements des troncs
Echantillonnage des ruissellements des troncs © Marc Lanier / ONF

Situation et sylviculture du peuplement

Carte
© Sébastien Cecchini / ONF

Le site HET 64 est situé dans les Pyrénées-Atlantiques, en forêt communale d'Ance sur un terrain en pente (45 %) exposé au nord-ouest.

Cette zone de montagne (400 m d'altitude) appartient à la région Bordure sous Pyrénéenne.

Cette futaie régulière est composée essentiellement de Hêtre commun (Fagus sylvatica) mélangé à du Frêne commun (Fraxinus excelsior), du Merisier (Prunus avium), du Chêne pédonculé (Quercus robur) et du Chêne sessile (Quercus petraea).

Elle est âgée de 76 ans (en 2003) et provient d'une régénération naturelle.    

Diversité floristique

Le site d'Ance possède une diversité floristique moyenne, en comparaison des autres sites de Hêtre
Le site d'Ance possède une diversité floristique moyenne, en comparaison des autres sites de Hêtre © Sébastien Cecchini / ONF

La diversité floristique renseigne sur la richesse biologique du milieu.

Le graphique représente le nombre de plantes par grandes strates végétales :

  • mousses : mousses et lichens
  • herbacées : plantes < à 30 cm,
  • arbustes : plantes de 30 cm à 7 m
  • arbres : plantes > à 7 m

Le maximum de l'échelle équivaut au site le plus riche du réseau, par strate.

Alimentation en eau et en minéraux du sol

La station sur laquelle le peuplement est implanté est bien adaptée pour le Hêtre
La station sur laquelle le peuplement est implanté est bien adaptée pour le Hêtre © Sébastien Cecchini / ONF

Pour correctement se développer, chaque espèce d'arbre a des exigences par rapport aux possibilités de prélèvement en eau et en minéraux dans le sol.

Le rectangle marron indique les conditions écologiques optimales pour le Hêtre. 

Evolution des concentrations sulfatées et azotées dans l'eau de pluie, hors forêt

Concentration
© Sébastien Cecchini / ONF

Le soufre sous forme de sulfate provient essentiellement de sources industrielles. Cet élément contribue à l'acidification des milieux.

L'azote participe à l'enrichissement des milieux en éléments nutritifs et à l'acidification des sols, pouvant entraîner un dysfonctionnement des écosystèmes en cas d'excès.

L'azote sous forme d'ammonium provient pour une grande part de l'élevage, celui sous forme de nitrate est essentiellement émis par la circulation automobile.

Défoliation

Ici les défoliations restent limitées
Ici les défoliations restent limitées © Sébastien Cecchini / ONF

Les feuilles permettent aux arbres de synthétiser les produits nécessaires à leur vie (photosynthèse).

Les défoliations lors de la période de végétation, indiquent un problème pour les arbres (attaque d'insectes, de champignons, mauvaises conditions météorologiques, pollutions, mauvaise alimentation minérale...).

Ressources