+ de critères

En Alsace

Acteurs

Illustration
Le Sonneur à ventre jaune en forêt © Cédric Baudran / ONF

En Alsace, les acteurs des plans nationaux d'actions en faveur des amphibiens sont les suivants :

  • la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Alsace, pilote régional de la déclinaison des plans nationaux d'action en Alsace
  • l'Office des données naturalistes d'Alsace, Odonat, coordinateur et animateur régional
  • l'Association pour l'étude et la protection des amphibiens et reptiles d'Alsace, Bufo, rédacteur et opérateur régional. Contact : Victoria Michel.

Contexte

Le plan national d'action en faveur du Sonneur à ventre jaune s'étale sur la période 2011-2015. Les actions proposées en faveur de l'espèce doivent être déclinées en régions. Ce qui a pour but de mettre en œuvre réellement les moyens dédiés à la protection de l'espèce, par un partenariat étroit entre institutions et associations.

La durée d'application du plan régional Alsace est de 2012 à 2016.

Pour en savoir plus

Situation régionale de l'espèce

Illustration
Carte de répartition du Sonneur en Alsace © Extrait du plan régional d'action Sonneur à ventre jaune, p.8.

La distribution du Sonneur à ventre jaune en Alsace est assez homogène, des reliefs (jusqu'à 500 m d'altitude) jusqu'en plaine. Il est absent des zones urbanisées et touchées par l'agriculture intensive.

Bien qu'il ait été classé dans la catégorie "en déclin" de la liste régionale des espèces menacées au début 2000, la situation actuelle du Sonneur à ventre jaune semble actuellement assez favorable dans la région. Des évaluations site par site ont été réalisées. Il en ressort que certains sites de reproduction accueillent plusieurs centaines d'individus.

Différents outils de conservation ou de gestion des espaces naturels existent en Alsace et bénéficient au Sonneur à ventre jaune. Il s'agit :

  • du programme Life "Ried de l'Ill à Sélestat" 1999-2004, qui a créé un réseau de petites mares dans le bois de l'Illwald au profit du sonneur
  • du programme Life "Rhin vivant" 2002-2006, avec la renaturation de milieux favorables au sonneur
  • du réseau Natura 2000 : des fiches actions sont rédigées dans les documents d'objectifs au profit de l'espèce
  • des réserves naturelles qui accueillent le sonneur
  • de sites du Conservatoire des sites alsaciens qui l'accueillent
  • des espaces naturels sensibles présents dans les deux départements alsaciens
  • de la gestion différenciée des carrières en exploitation (aménagement de mares dans les zones non exploitées).

Par ailleurs, des actions de communication ont été mises en place par l'association Bufo.