+ de critères

Société Générale

Société Générale est l'un des tout premiers groupes européens de services financiers.

Depuis 2011, Société Générale traduit ses engagements dans des Principes généraux environnementaux et sociaux qui régissent l'ensemble de ses activités.

En 2015, le Groupe a réaffirmé son engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique en se dotant d'une stratégie climat en cohérence avec l'objectif international de limitation du réchauffement climatique à 2 °C.

En décembre 2017, Société Générale va plus loin et renforce son engagement financier en précisant la manière dont elle allait le respecter et son engagement sur l'Afrique où les enjeux climatiques et de développement sont essentiels pour réussir les ambitions de l'accord de Paris.

  • Dans une démarche volontaire, le Groupe adhère aux initiatives publiques ou privées suivantes, en lien avec l'environnement :

2018 : Société Générale est la première banque française à rejoindre le programme de partenariat de l'Initiative Climate Bonds (CBI), un réseau international d'acteurs financiers pour réorienter les investissements vers une économie bas carbone et résiliente face au changement climatique;

2017 : Adoption des « Principes pour une finance à impact positif » (Principles for Positive Impact Finance ; UNEP-FI);

2017 : Soutien des recommandations de la Task Force on Climate-related Financial Disclosure (TCFD);

2015 : Adhésion aux « Principes d'intégration des actions climatiques dans les institutions financières », lancés à l'occasion de la COP 21;

2015 : Adhésion au Soft Commodities Compact de la Banking Environment Initiative (adossé au Consumer Goods Forum), dont l'objectif est la lutte contre la déforestation des forêts tropicales.


  • Partenariat ONF / Société Générale

Depuis 2010, Société Générale affirme son engagement pour l'environnement avec sa Carte affaires Environnement. Les relevés de dépenses adressés aux collaborateurs de l'entreprise sont dématérialisés et, à chaque paiement effectué avec cette carte, Société Générale verse 5 centimes d'euro à l'ONF.

L'argent récolté a permis de financer des projets de reboisement, de protection de la biodiversité, de mise en valeur et d'amélioration de l'accessibilité des sites naturels.

Partenariat ONF / Société Générale

Depuis 2010, Société Générale et l'ONF sont partenaires.

2016/2017 Découverte de la biodiversité en forêt domaniale des Pays de Monts

La phase travaux © ONF

Située à 50km de la Roche sur Yon et à 80 km de Nantes, la forêt domaniale du Pays de Monts offre maintenant un parcours accessible aux personnes à mobilité réduite, le premier dans une forêt domaniale du Pays de la Loire.

Aux portes de Biotopia, maison du Littoral et de la Forêt, un parcours permet aux personnes en situation de handicap moteur, visuel et/ou auditif de se rendre en forêt pour profiter d’un moment en pleine nature avec, si elles le souhaitent, la possibilité d’en apprendre un peu plus via une application mobile.

Les travaux se sont déroulés au cours de l’hiver 2016-2017 et le sentier a été inauguré en présence de personnels de Société Générale et des partenaires locaux (associations et collectivités) en juin 2017.

Les étapes qui ont été réalisées sont les suivantes :

  • la création d'un cheminement accessible à tous sur 500 m
  • la mise en place d'aires de repos avec mobilier adapté
  • la mise en place de bornes et agrès ludiques pédagogiques
  • le développement et mise en œuvre d'une application mobile.  

2016/2017 Salle de bal des Demoiselles coiffées

Illustration
Vue générale de l'aménagement realisé © ONF

Inauguré à Théus le 31 mai 2018.

Forêt domaniale de moyenne Durance (Hautes-Alpes).

Dans le cadre de son partenariat avec l'ONF, la Société Générale a apporté son soutien financier pour valoriser ce patrimoine naturel rare.

Les Demoiselles Coiffées, curiosités géologiques des Hautes Alpes ont bénéficié de cette action pour la réhabilitation des accès et mise en valeur de leur panorama.

Le partenariat avec la Société Générale s'est conclu par une inauguration du belvédère à laquelle ont été conviés un ensemble de médias et d'acteurs locaux le 31/ mai 2018.

Déroulement du projet :

Installation d'une aire de stationnement de 14 places dont certaines réservées aux personnes à mobilité réduite.

  • Terrassement de l'assise des cheminements
  • Valorisation paysagère de la végétation en place
  • Mise en place d'un revêtement durable et confortable
  • Implantation de supports d'interprétation accessibles à tous les publics le long du parcours conduisant au point de vue
  • Installation de mobiliers pour le pique-nique et la contemplation du paysage local.

2017/2018 Fruits oubliés en forêt du Gâvre

Illustration
Les premières pommes (Variété Petit Dol) © ONF

Située à 45 km de Nantes et à 50 km de Saint Nazaire, la forêt domaniale du Gâvre offre maintenant un verger conservatoire de pommes.

Une ancienne zone agricole de 4 hectares a retrouvé les arbres qu'elle accueillait jadis : des pommiers de variétés anciennes et locales. Un important travail de recherches de ces variétés associant pépinières et associations locales a permis d'en rassembler plus de 175 différentes, telle que la pomme d'Api, la Reinette Grand-mère, la Newton, la Patte de Loup, et bien d'autres. En complément, quelques poiriers et châtaigniers ont été introduits.

Les travaux se sont déroulés entre février 2017 et juin 2018 :

  • Préparation du terrain et plantation des porte-greffes en février 2017
  • Plantation des hautes tiges (greffées en pépinière) en décembre 2017 - avec la participation des deux écoles primaires de la commune
  • Greffage sur les porte-greffes en avril 2018.

2018/2019 - Plan de sauvegarde de la Fauvette pitchou et l’Alouette Lulu, dans les massifs de Fontainebleau (projet en cours)

Illustration
La Fauvette Pitchou © ONF

Le partenariat avec la Société Générale se déroule sur 2 années : 2018-2019.

Il a pour objectif de participer à la sauvegarde de deux espèces-phares de la biodiversité francilienne et du massif de Fontainebleau : l'Alouette Lulu et la Fauvette Pitchou.

Ce mécénat s'inscrit dans une démarche sociale du partenaire de l'ONF et une volonté de celui-ci d'action en faveur de l'environnement.

L'objectif de ce projet est de mieux comprendre l'écologie de ces espèces par une étude bibliographie et des inventaires qui permettront de mettre en place des aménagements et travaux favorables à l'expansion de la population de ces deux espèces, sur le long terme.

Déroulement de la phase 1 du projet et budget : année 2018.

  • Etude bibliographique
  • Création d'un protocole de suivi des espèces cibles
  • Conception d'un point de sensibilisation
  • Première tranche de travaux.

2018/2019 - Sentier de la cascade et des châteaux du Nideck (projet en cours)

Illustration
Tronçons de sentier à réaménager

Le sentier du Nideck est le deuxième site naturel le plus visité du Bas-Rhin, avec une fréquentation estimée certains week-ends estivaux à 2 000 personnes.  Cette forte fréquentation résulte de la proximité de Strasbourg, mais aussi de la notoriété du site.

Cependant du fait de la forte affluence, le sentier a connu des dégradations importantes qui portent préjudice tant à la sécurité du public qu’à la qualité paysagère des lieux.

Repenser l’accueil du public afin de préserver la qualité du site

Les contraintes de sécurité liées à l’instabilité des falaises et d’un tronçon particulièrement dangereux ont fait l’objet d’une première campagne de travaux en 2016-2017.  Le projet concerne désormais l’amélioration des conditions d’accueil au public afin de faire découvrir le site au plus grand nombre tout en préservant ses composantes environnementales et patrimoniales sensibles.  Ce projet n’aurait pas pu voir le jour sans le soutien financier de Société Générale, mécène de l’opération.

Cet objectif passe par :

  • L’enlèvement des mobiliers obsolètes, et la reprise des aires de stationnement.
  • L’installation de mobilier et de signalétique particulière.
  • La correction du profil du sentier afin d’améliorer le confort de marche pour les visiteurs.
  • L’installation des petits équipements paysagers visant à canaliser la fréquentation sans dénaturer le site.
  • La renaturation des abords du sentier et la suppression des tracés secondaires et des raccourcis.

Société Générale