+ de critères

 

Le chouchou, emblème de Salazie

Le chouchou est un légume apprécié et préparé aux saveurs tropicales
Le chouchou est un légume apprécié et préparé aux saveurs tropicales © Mairie de Salazie

Déjà cultivée par les Aztèques, cette plante originaire du Mexique prospère en Amérique latine ainsi que dans les pays tropicaux. Appelée chayotte dans le sud de la France, christophine dans les Antilles, elle se nomme Chouchou à La Réunion. C'est une plante grimpante à longues pousses, vivace et envahissante dont on fait mille usages.

Introduit au milieu du XIXe siècle sur l'île, le chouchou trouve des conditions écologiques parfaites dans le cirque de Salazie et conquiert rapidement ces terres. Le chouchou pousse partout, au bord des routes, sur une treille, sur les pentes escarpées... couvrant le cirque d'un tapis verdoyant.

A la fin du XIXe siècle, le chouchou est principalement cultivé à Salazie pour ses tiges et la qualité de ses fibres... qui servaient à la confection de chapeaux. La tige, lavée et séchée, donne des rubans de paille blanc argenté : la paille chouchou. Cette matière première de grande qualité était exportée à Paris, Rome, New-York et procura des ressources importantes pour les Salaziens au début du XXe siècle.

Aujourd'hui, le chouchou fait partie intégrante de la cuisine réunionnaise et toutes les parties de la plante sont utilisées. La racine ou " patate chouchou " sert à la confection de gâteaux et les pousses donnent les fameuses brèdes chouchou. Le fruit se consomme en légume et s'accommode de différentes manières : cru, cuit, farci ou en gratin. Composé à 90% d'eau, cet aliment riche en vitamine C favorise une cuisine diététique et équilibrée.

Le cirque de Salazie produit actuellement plus de 90% des chouchou de La Réunion. C'est l'endroit idéal pour déguster les nombreux plats à base de chouchou et pour admirer le travail des quelques artisans qui fabriquent encore paniers, chapeaux, bertels à partir de la fameuse paille chouchou.

Ressources