+ de critères
 

 

En savoir plus Les 5 indicateurs du bilan patrimonial 2006 pour rendre compte des risques et de la santé des forêts

Ces cinq indicateurs ont pour objectifs de dresser un état des lieux des problèmes sanitaires et des incendies, et d’observer le rôle de protection des forêts en montagne.

4.1 Problèmes phytosanitaires

Hannetons sur chêne pédonculé
Hannetons sur chêne pédonculé © Luc Croisé / ONF
  • Les principaux problèmes sanitaires observés en forêt domaniale sur une période de 7 ans sont restitués pour les essences les plus représentées.
  • Si les données ne reflètent ni la fréquence des problèmes phytosanitaires ni leur ampleur spatiale, l'indicateur peut renseigner sur une éventuelle dérive de certains ravageurs en fonction des changements environnementaux ou sylvicoles.

4.2 Etat du feuillage des peuplements

  • L'état du feuillage des peuplements est évalué sur la base de deux types d'observations sur une période de 7 ans : d'une part le déficit foliaire et d'autre part la coloration anormale.
  • Il s'agit du seul indicateur de suivi global de l'état sanitaire des forêts utilisé depuis une vingtaine d'années au niveau européen, avec des résultats qui traduisent les effets de la sécheresse et la canicule de 2003.
ce peuplement de montagne présente une coloration anormale
ce peuplement de montagne présente une coloration anormale © Luc Croisé / ONF

4.3 Etat physico-chimique des sols

  • La richesse des sols est décrite à partir de trois paramètres: le pH, la capacité d'échange cationique et le taux de saturation en base.
  • La fertilité des sols a plutôt tendance à diminuer. Les trois paramètres analysés réunissent l'essentiel des informations nécessaires pour analyser la richesse des sols et son évolution.

4.4 Eclosion de feux et surfaces incendiées

  • L'indicateur donne le nombre d'éclosions et la surface parcourue par les feux en terrain domanial. Les résultats sont déclinés par classe de taille de sinistre.
  • Les résultats informent sur l'efficacité de la prévention et de la maîtrise des feux et quantifient en première approche les dégâts infligés au patrimoine. Ils ne tiennent toutefois pas compte de facteurs explicatifs liés au climat et à l'état de la végétation et leur interprétation doit être menée prudemment.

4.5 Forêts à rôle de protection en montagne

Ce versant de montagne enneigé illustre un aléa d'avalanche et un enjeu de protection d'habitats
Ce versant de montagne enneigé illustre un aléa d'avalanche et un enjeu de protection d'habitats © ONF
  • Après avoir identifié les peuplements de montagne qui jouent un rôle de protection contre les risques naturels, l'indicateur en évalue les superficies selon l'efficacité du rôle de protection et évalue leur renouvellement au regard de l'objectif de protection durable. L'objectif pour le premier bilan patrimonial a consisté à élaborer la méthodologie de l'indicateur et à la mettre en œuvre sous la forme d'un test sur une surface réduite.
  • L'intérêt est d'apprécier globalement l'efficacité actuelle du rôle de protection physique joué par le couvert forestier et d'évaluer son efficacité à l'avenir, en vue du maintien durable de cette fonction.

 

Dans le cadre de ses engagements avec l'Etat, l'ONF a réalisé en 2006 le premier bilan patrimonial des forêts domaniales métropolitaines.

30 indicateurs permettent de rendre compte et de suivre dans le temps l'état de ces forêts, dans la diversité de leurs fonctions économiques, écologiques et sociales.

Un état des lieux grandeur nature qui couvre 1.700.000 ha répartis en 1.426 forêts, mais aussi un outil de pilotage de la gestion durable des forêts domaniales.

Le bilan patrimonial est désormais dressé tous les cinq ans.

Ressources