+ de critères

Orientations d'une démarche territoriale

Le massif de Tronçais est ancré dans le territoire avec une forte identité. Les deux communes principales sont Ainay-le-Château et Cérilly. L'intercommunalité du Pays de Tronçais rassemble 15 communes, à l'emblème de la feuille de chêne : Tronçais rassemble le territoire.
Basées sur la concertation, les grandes orientations du projet fédèrent les partenaires.

Illustration
Une forêt ouverte au public, tout en préservant une biodiversité riche et un patrimoine économique majeur © Véronique Vinot / ONF

Trois grandes orientations du contrat de projet

Le contrat de projet fixe trois grandes orientations : découvrir une forêt reliée à son territoire, gérer un patrimoine unique, appliquer une sylviculture pour un bois d'exception.

Des aménagements adaptés pour accueillir le public en forêt

De nombreux équipements d'accueil existent depuis longtemps dans ce massif très fréquenté. En 2010 une charte partenariale a été signée entre l'ONF et la Communauté de communes à horizon 2020, pour donner toute sa place au tourisme dans cet espace naturel. Le tourisme est actif et les projets se développent autour du patrimoine forestier et au-delà de son périmètre.

Un plan paysage opérationnel

L'analyse paysagère initiée en 2014 mettra en œuvre, dès 2017, des actions liées à la sylviculture, au patrimoine identitaire de la forêt comme le sont les "ronds" ou carrefours qui jalonnent le massif ainsi qu'aux transitions entre entrée, forêt et routes.

Les routes forestières, objet de concertation

Pour permettre la gestion forestière, un vaste réseau de routes existe en forêt de Tronçais. Le plan de circulation a pour objectifs de limiter l'accès aux véhicules motorisés pour préserver les espaces naturels et la tranquillité, améliorer les circulations douces, et limiter les coûts de gestion.

Favoriser l’activité économique locale grâce au bois

Illustration
Débardage en forêt © Véronique Vinot / ONF

ONF mobilise 50 à 60.000 m3 de bois chaque année. L'économie de la forêt et du bois est donc importante, pour les entreprises de travaux forestiers, de première et de deuxième transformation du bois. L'accent est mis par les acteurs locaux notamment par l'investissement dans une plate-forme commune de stockage des bois.

Cultiver l’excellence environnementale

A Tronçais, la gestion en futaie régulière actuellement menée permet d'avoir une diversité d'habitats très intéressante à l'échelle de la forêt, tant en âge de peuplements qu'en diversité des structures verticales. Par exemple, un vieux peuplement forestier représente un habitat potentiel intéressant pour de nombreuses espèces de vieilles futaies (pics, insectes, chauves-souris). A l'inverse, une parcelle en cours de régénération représente un habitat très intéressant pour des espèces comme les lépidoptères ou certains oiseaux.

De nombreuses actions de sylviculture permettre de cultiver la diversité et préserver les milieux.Les actions sont continues pour améliorer la connaissance, grâce à des études réalisées par les associations naturalistes locales ou les experts de l'ONF.