+ de critères

 

Les sites à découvrir

Plusieurs sites vous permettront de passer un agréable moment en forêt.

> Jouvence, cœur historique du Val Suzon

Illustration
Les forestiers en formation goûtent eux aussi à l'eau de la fontaine de Jouvence réputée pour ses propriétés bienfaisantes © Anne-Marie Granet / ONF


La ligne de chemin de fer qui remontait la vallée du Suzon jusqu'au début des années 1950, a favorisé la fréquentation dominicale de la forêt. Une buvette avait même été construite à proximité de la source de Jouvence pour rafraîchir les visiteurs.



Un panneau raconte l'histoire de la fontaine de Jouvence
Un panneau raconte l'histoire de la fontaine de Jouvence © Anne-Marie Granet / ONF


Le site revêt encore aujourd'hui un caractère historique et sentimental pour de nombreux Dijonnais qui viennent s'y promener en famille.

 

Illustration
Le boulodrome du Parc de Jouvence se situe au niveau du parking dans la forêt communale de Dijon © Anne-Marie Granet / ONF


Le Parc de Jouvence est pour partie propriété forestière de la ville de Dijon, et pour le reste propriété de l'Etat. Sur ses 9 ha, il abrite un parking, un boulodrome et une aire de pique-nique. De là, un sentier aménagé permet de rejoindre la fontaine de Jouvence.

C'est aussi le point de départ de nombreux sentiers de randonnée.

Des captages d'eau en forêt

Il existe plusieurs sources en forêt, dont certaines sont captées. Ces captages fournissent environ 30% de l'eau potable de l'agglomération dijonnaise, et toute l'eau potable de la commune de Messigny.

> Les points de vue

« Val Suzon, charmant et sauvage, rappelle le Jura », écrivait Victor Hugo en 1839. Le Val Suzon est célèbre pour ses longues perspectives qui s'offrent aux randonneurs depuis les belvédères situés sur les sentiers longeant les plateaux au dessus des falaises.

Illustration
Depuis le belvedère de Roche Château la vue s'étend sur le versant de Jouvence © Anne-Marie Granet / ONF

> Le lavoir de la Motte

Les lavoirs en pierre sont assez présents dans la région. Ils sont liés à la présence ou à la résurgence de petits cours d'eau qui les alimentent.

Le lavoir de la Motte situé le long du GR7, à 700 mètres du village de Darois, est facilement accessible.

> Les habitats fortifiés

La configuration topographique de la vallée du Suzon offre des éperons dont le caractère naturellement défensif a été utilisé très tôt par l'homme.

Installé sur un vaste éperon qui domine l’entrée Sud de la vallée du Suzon, le camp fortifié de Roche Château s'étend sur près de 21 ha.

Le châtelet de la Fontaine au chat, d'une superficie de 2 ha, aurait été, quant à lui, occupé dès le Néolithique moyen (4000 ans av. J.-C.).

Hors forêt domaniale, le châtelet d’Etaules lui fait face. Ses 8 ha surplombent le village de Val-Suzon. Les vestiges des fortifications ont fait l'objet d'une reconstitution. On y accède par le GR2 ou le sentier du Bouton d'Or.