+ de critères

 

Milieux naturels et peuplements forestiers

La forêt domaniale de Rambouillet est une forêt contrastée où coexistent des milieux très secs et très humides.

Les milieux naturels

La forêt est remarquable par ses milieux humides (mares, étangs, ruisseaux, tourbières, bas-marais, bois tourbeux) et ouverts (pelouses, landes sèches...), à l'origine d'une grande diversité d'habitats naturels.

Une lande à callunes
Comme les milieux humides, les milieux secs et ouverts - ici une lande - participent à la richesse biologiques de la forêt © Milène Gentils / ONF

La flore

La flore est très riche. 54 espèces végétales protégées ont été observées, principalement dans les zones humides (étangs, mares, fossés, landes, boisements marécageux).

Presque un tiers de ces espèces ne sont présentes, en Ile-de-France, que dans le massif de Rambouillet.

La faune

Un cerf dans une clairière
Le cerf est un des animaux emblématiques de la forêt © Christian Pocachard / ONF

La forêt abrite une importante faune sauvage : cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres, lapins, blaireaux, renards, belettes...

On y trouve une grande diversité d'oiseaux, dont certains sont particulièrement rares et protégés (Pic mar dans les vieux peuplements, Engoulevent d'Europe dans les landes sèches à callune, Epervier, Palombe...) et un grand nombre d'espèces liées aux milieux humides : amphibiens et reptiles (salamandres et tritons, Crapaud commun, Grenouille agile, Grenouille verte), près de 47 espèces de libellules soit la moitié des espèces présentes en France).

L'entomofaune (les insectes) est bien représentée avec 546 espèces de papillons et de nombreuses espèces d'insectes inféodées aux vieux arbres.

Enfin, 19 espèces de chiroptères (chauve-souris) dont plusieurs d'intérêt européen (la Barbastelle, le Murin de Bechstein et le Grand Rhinolophe) sont présentes en forêt. 

Les peuplements forestiers

Illustration
© Anne-Marie Granet / ONF

La forêt de Rambouillet est composée principalement de feuillus (chênes sessile et pédonculé) en mélange avec des résineux (pins sylvestre et laricio).

Répartition des essences (en 2006) :

Essences 

 % de la surface 

 Chênes sessiles et pédonculés 68%
 Hêtre 2%

 Châtaignier

 2%

 Autres feuillus

 3%

 Résineux

 19%

 Espaces ouverts 6%

 

Deux principales espèces de pins à Rambouillet

Le Pin laricio, au feuillage d'un vert franc, a été installé par plantation, notamment pour combler les vides créés par la tempête de 1999.

Le Pin sylvestre, au feuillage vert bleuté, s'est souvent installé spontanément par ensemencement naturel à partir des peuplements voisins (la graine du pin étant très légère).