+ de critères

 

Des statuts particuliers

Natura 2000

La forêt domaniale de Rambouillet est concernée par trois sites Natura 2000 :

  • Le site FR 1100796 "Forêt de Rambouillet" (1.991 ha) :

    Classé au titre de la directive "Habitats, faune, flore", il se répartit en plusieurs zones distinctes sur tout le massif, et principalement dans les bordures Est et Ouest, correspondant aux zones les plus humides.

    Le site comprend trois habitats prioritaires : les tourbières boisées, les landes humides atlantiques tempérées à Erica ciliaris et Erica tetralix, et les tourbières hautes actives. 

  • Le site FR 1112011 "Massif de Rambouillet et zones humides proches" (17.110 ha) :

    L'ensemble de la forêt, ainsi que quelques massifs proches, sont classés au titre de la directive "Oiseaux". En dehors des nombreuses espèces hivernantes, le site se démarque par la présence d'espèces nicheuses : Pic Mar dans les espaces boisés, Engoulevent d'Europe dans les clairières et les landes, espèces paludicoles dans les zones humides.

La richesse de l'avifaune du site est liée à la diversité et à la complémentarité des milieux rencontrés.

Une gestion forestière adaptée permet de maintenir une diversité des milieux favorable à l'avifaune. 23 mesures sont proposées. Elles concernent les milieux forestiers, les milieux ouverts, les étangs et milieux associés.

20 réserves biologiques dirigées (RBD)

Créées à partir de 1986, elles représentent aujourd'hui 1.157 ha (soit 8% de la surface de la forêt) et ont pour objectif le maintien ou la restauration d'éléments biologiques remarquables (espèces végétales, animales, habitats).

Un comité scientifique se réunit tous les deux mois pour définir le programme des actions spécifiques à mettre en œuvre.

Les principaux travaux portent sur la restauration et la valorisation d'habitats sensibles et d'intérêt patrimonial important, principalement :

  • les mares et zones humides (tourbières...)
  • les milieux ouverts (landes, prairies...).
Une équipe intervient avec un engin de chantier pour la restauration d'une lande sèche envahie par la végétation. Ils extraient l'ensemble des arbres qui s'y sont développés
La restauration de certains milieux - ici, une lande sèche - envahis par la végétation suppose d'extraire l'ensemble des arbres qui s'y sont développés © Milène Gentils / ONF

Le comité scientifique de Rambouillet

Un réunion du comité scientifique sur le terrain
Le comité se réunit régulièrement et se déplace sur le terrain © Milène Gentils / ONF

Né de la volonté commune de préserver les zones d'intérêt écologique et mis en place depuis plus de 20 ans, le comité scientifique de Rambouillet regroupe des experts spécialisés dans leur domaine (habitat, faune, flore, oiseaux...) et des forestiers de l'ONF.

Il intervient dans la gestion des RBD et peut être consulté à tout moment par l'ONF.

Deux réserves biologiques intégrales (RBI)

Les RBI permettent l'évolution naturelle et libre de certains écosystèmes représentatifs de la diversité écologique des forêts françaises. Toute intervention (récolte, travaux sylvicoles, entretien...) y est proscrite.

Créées en 2005, les deux RBI de la forêt de Rambouillet couvrent 205 ha. Elles sont principalement constituées de chênaies humides à molinie.

Des sites classés et inscrits

La forêt domaniale est aussi concernée par plusieurs sites classés et inscrits.