+ de critères

 

Rôle social de la forêt, fréquentation, paysage

La fréquentation des forêts publiques franciliennes

88% des Franciliens disent aimer les promenades en forêt. Avec 80 millions de visites par an, les forêts d'Ile-de-France sont très fréquentées. Sollicitées par un public citadin en quête de nature, ces forêts sont aussi fragilisées par l'affluence de visiteurs venant s'y promener.

Les paysages de Rambouillet

La forêt se caractérise par des plateaux entaillés par des vallées plus ou moins profondes ; des peuplements de pins sur un relief accidenté au nord-ouest et à l'ouest ; la présence de chênes avec forêt dense à l'ouest de la N10 et claire à l'est ; des landes à éricacées et bouleaux ; des clairières importantes, occupées par des villages et des cultures.

Principales unités paysagères

  • La forêt claire à l'est du massif
    Aérée et lumineuse, cette forêt est peu variée en couleurs. Le chêne y règne en maître : la faible densité des peuplements lui donne toute son ampleur et lui rend son individualité.
     
  • la forêt dense à l'ouest du massif
    La lumière semble tamisée par le couvert végétal. Le sous-bois dense et la variété des arbres induisent une certaine opacité : les vues sont courtes et les arbres ne sont plus perçus dans leur individualité. La perception lointaine et extérieure de la forêt dense est celle d'une ligne horizontale entre ciel et terre. Cette épaisseur compacte est également une ligne de force du paysage.

    Les résineux, disséminés ou regroupés en bouquets, apportent des variantes de couleurs (brun-ocre de l'écorce et vert foncé des aiguilles) et de textures.

  • La forêt de résineux perçue ponctuellement au cœur du massif forestier
    Elle regroupe deux ambiances : l'une apparaît comme une forêt sombre (dans les jeunes peuplements uniquement) et homogène, composée d'un peuplement dense et régulier ; l'autre est essentiellement signée par un mélange de couleurs (densité du feuillage...), d'odeurs et d'impressions tactiles (tapis d'aiguilles de pins).

    L'apparence lointaine et extérieure sur un versant est celle d'une masse boisée qui signe sa présence d'une touche de couleur vert sombre toute l'année.

    A noter tout de même : quelques secteurs (1e et 2e division, 25e division) composés de résineux à plus de 70%.

  • Les coteaux boisés
    Ils caractérisent le paysage des vallées profondes du nord-est de la forêt.

L'étude paysagère de la forêt

Une étude paysagère a été réalisée afin de mieux prendre en compte des paysages dans la gestion forestière.

Pour en savoir plus

Le schéma d'accueil du public

Bien que proche de grandes villes et très fréquentée, la forêt de Rambouillet est caractérisée par son caractère rural et authentique, et sa valeur écologique.

Elle occupe une place importante dans les activités touristiques du sud des Yvelines avec deux espaces de loisir réputés : l'Espace Rambouillet et la base de loisir des étangs de Hollande.

Le schéma d'accueil du public de la forêt s'appuie sur un diagnostic complet : fréquentation, catégories d'usagers et activités pratiquées, attentes des acteurs, état des lieux des équipements d'accueil, recensement du patrimoine naturel et historique, prise en compte des enjeux paysagers et écologiques. Ce diagnostic, issu d'études de terrain et d'interviews, a été présenté aux représentants des collectivités et des associations et complété de leurs observations.

La stratégie d'accueil repose ensuite sur un zonage destiné à accueillir le public dans de bonnes conditions tout en préservant les milieux les plus sensibles au niveau écologique. Ces zones dites "cœur de forêt" devront rester peu fréquentées. Le schéma intègre aussi la complémentarité avec les sites touristiques présents hors forêt.  

Le développement touristique de la forêt sera essentiellement axé sur la promenade et les découvertes nature avec plusieurs axes stratégiques :

  • l'amélioration des accès
  • l'aménagement et la rénovation des chemins de promenade
  • la requalification de sites d'accueil
  • la mise en valeur du patrimoine
  • la mise en place d'aménagements répondant à des demandes ciblées (espaces de bivouac, aménagements pour les personnes à mobilité réduite)
  • des réponses à apporter en termes d'animations, de diffusion d'information et d'organisation de manifestations.

Pour chacun de ces axes, des actions ont été identifiées. A titre d'exemple, la réfection du réseau cyclable, très apprécié mais dégradé, fait partie des mesures préconisées en priorité.

La mise en œuvre de ces actions s'effectuera dans le cadre de partenariats avec les collectivités.