+ de critères

 

Attention, fragile !

> Cueillette

Cueillir, ramasser des végétaux ne doit pas devenir mécanique, pensez que vous êtes nombreux à parcourir les sous bois et à piétiner la végétation.

> Feux

Illustration
La forêt est particulièrement sensible aux incendies malgré les actions de prévention comme ici un pare-feux de chênes rouges © Nathalie Petrel / ONF

Haguenau est riche en fougères et graminées propices aux départs de feux. La période la plus sensible se situe entre février et avril.

Bien que des pare-feux existent sur l'ensemble du massif, nous vous rappelons que faire du feu en forêt, même simplement fumer, est particulièrement dangereux et strictement interdit.

En cas de risque sévère, l'accès en forêt peut être restreint : pour votre sécurité, respectez cette interdiction provisoire.

Une forêt particulièrement sensible aux incendies

La forêt indivise de Haguenau est depuis longtemps sensible aux incendies. Des documents du XVe siècle évoquent déjà ce fléau.

Parmi les espèces herbacées, la Molinie est la plus combustible : elle reste sèche très tard en saison, jusque début juin, alors que les autres graminées ont retrouvé leur teneur en eau.

En cas de feu, il gagne rapidement les jeunes peuplements de pins sylvestres, eux aussi très fragiles en raison des nombreuses branches et aiguilles sèches au sol.

> Déchets

Respecter la forêt, c'est aussi ne rien jeter pour ne pas polluer le sol et l'eau.

Emportez vos déchets à la maison ou au camping. Vous pourrez y utiliser les systèmes de tri sélectif mis en place par les collectivités locales.

Remportez vos déchets

Ne jetez pas de déchet, mégot de cigarette ou détritus dans la forêt. Un sac plastique peut mettre jusqu’à 400 ans pour se dégrader dans la nature. Des animaux peuvent mourir étouffés s'ils les avalent.

> Milieux humides et aquatiques

Ne jetez rien dans les étangs et les ruisseaux pour ne pas polluer l'eau, ressource précieuse.