+ de critères

 

Des arbres remarquables

Le Gros chêne, dont on peut toujours voir le tronc à proximité de la chapelle Saint-Arbogast, mesurait 2,40 m de diamètre pour 22 m de haut. Il s'est effondré en 1913 sous l'action de la foudre et le poids des ans.

Les chênes Blumengarten, Mattsthal et Dachshubel figurent parmi les arbres remarquables de la forêt et font l’objet d’un suivi précis et de travaux appropriés.

Quant aux pins sylvestres, de la race "Plaine de Haguenau", ils constituent l'une des variétés de pins autochtones en France. Sa croissance rapide même sur des terrains acides et pauvres de plaine, et son bois épais et rouge, lui confèrent une qualité recherchée. Les prix de vente sont comparables à ceux des pins de montagne.

Illustration
Le chêne remarquable de Blumengarten a une circonférence de près de 4.50 m © Nathalie Petrel / ONF

Des légendes, des souvenirs

La vaste forêt fut le lieu de retraite de plusieurs ermites, comme Déodat et Florent.

La légende raconte qu’Arbogast, évêque de Strasbourg en l'an 673, y séjourna lui-même. Mais il semble qu’il ne fit en réalité que traverser cette forêt sans y demeurer.