+ de critères

 

Biodiversité

Parmi les espèces animales remarquables, on compte l'Aigle royal et le Circaète-Jean-le-Blanc pour les rapaces, la Chouette de Tengmalm, la Rosalie alpine et l'Osmoderme pour les insectes, de nombreuses espèces de chauves-souris, la Loutre, le Loup... Quant aux botanistes, ils partiront à la recherche du Lis de Saint-Bruno, de l'Epipogon sans feuilles et de la Gagée de Bohème, des fleurs aussi rares que discrètes qui apprécient les milieux ouverts et les lisières.

La richesse écologique de la forêt de l'Aigoual est à l'origine de plusieurs statuts de protection spécifiques. On dénombre 4 réserves biologiques intégrales (laissées en évolution libre), une réserve biologique dirigée, et 88% de la forêt domaniale sont en zones Natura 2000. Plus de 2.000 ha sont également reconnus par l'Unesco comme réserve de biosphère.

Illustration
Circaëte Jean-le-Blanc en vol © Christian Aussaguel/ ONF

9.200 ha de la forêt se situent en cœur du Parc national des Cévennes

Une convention cadre entre l'ONF et le Parc national a été signée le 16 novembre 2012.

Elle précise les enjeux écologiques pour la forêt et les actions à mettre en œuvre dans ce cadre. Il s'agit notamment de :

  • la protection de milieux patrimoniaux notamment les milieux ouverts et les milieux humides
  • la préservation des espèces patrimoniales
  • la maturation des écosystèmes forestiers jeunes et le développement de la biodiversité spécifique liée aux reliquats de forêts anciennes.