+ de critères

 

Accueil du public

Illustration
© Anne-Marie Granet / ONF

De nombreux visiteurs fréquentent la forêt domaniale de l'Aigoual. La plupart sont attirés par les grands sites du massif tels que le sommet de l'Aigoual, l'abîme de Bramabiau, la station de Prat Peyrot... La randonnée, la chasse et le ramassage de champignons sont pour leur part à l'origine d'une fréquentation beaucoup plus diffuse, en toutes saisons.

Le rôle des forestiers est de veiller aux conditions d'accueil de ces différents publics. Un effort important est réalisé pour entretenir les équipements (parkings d'accès, aires de pique-nique, balisage des sentiers) et en améliorer la qualité. L'information des visiteurs est un enjeu important, à l'origine de la création de nombreux sentiers pédagogiques afin de valoriser les richesses naturelles et culturelles. Des projets spécifiques d'interprétation du patrimoine sont à l'étude à destination des jeunes enfants et des personnes en situation de handicap.

Ces actions sont menées dans le cadre des partenariats noués avec les collectivités et le Parc national des Cévennes avec le souci de minimiser leur impact sur l'environnement. Des zones de quiétude pour la faune sont aussi maintenues.

Illustration
© Philippe Richaud / ONF

Zoom sur la préservation des vestiges historiques

La forêt domaniale de l'Aigoual est parsemée de sites archéologiques et de vestiges historiques (menhirs, grottes préhistoriques, anciennes mines, ruines médiévales, abris forestiers) qui témoignent d'une fréquentation ancestrale des lieux.

Ces sites font l'objet d'une gestion particulière : mise en sécurité, entretien conservatoire des bâtiments, interdiction d'accès au public, précautions lors de l'abattage des arbres et de la circulation d'engins de débardage.