+ de critères

 

Tourisme équestre : en direct

Bribacte-Alésia, un itinéraire sensationnel

Illustration
Illustration © Gérard Véry / ONF

Cette célèbre route qui traverse la Bourgogne relie deux sites majeurs de la civilisation gauloise : le mont Bibracte et le site d'Alesia. Le tracé, long de 120 km, suit sur 45 km la voie antique utilisée par Vercingétorix et ses troupes. Les autres parties empruntent d'anciennes routes gallo-romaines et médiévales.

En partant de Bibracte et de son très beau musée, les cavaliers traversent le Morvan verdoyant, ses nombreux plans d'eau, son parc naturel régional. Ils découvrent la tradition de flottage du bois, des sites antiques comme Saulieu et sa basilique, le canal de Bourgogne, Flavigny-sur-Ozerain, l'un des plus beaux villages de France.

L'itinéraire traverse des massifs forestiers variés, comme le Massif du Haut-Folin qui culmine à 901 m, le Mont Beuvray et ses hêtres horizontaux, vestiges d'anciennes haies (on taillait les jeunes arbres qu'on pliait ensuite).

Rendez-vous à Alise-Sainte-Reine pour visiter les fouilles et le musée Alésia.

Chaque année, 70 cavaliers et attelages retracent l'itinéraire en une semaine. Le dernier soir réserve aux cavaliers un repas celte. Le voyage se termine par un immuable hommage aux soldats gaulois : les cavaliers revêtent alors les tenues d'époque pour une dernière partie effectuée au galop.

Les chevaux adaptés au tourisme équestre

Pour une courte sortie en forêt, les chevaux de centre équestre font l'affaire. Pour la randonnée, certains sont plus adaptés : races espagnoles, portugaises ou barbe.

Généralement locaux, ces chevaux de taille moyenne sont habitués à la campagne, la montagne, la forêt. Equilibrés, endurants, robustes et dociles, ils assurent des escapades agréables au cavalier pratiquant.

Pour les enfants vous seront proposés des poneys et des chevaux dociles, gentils et adaptés à leur taille.

L’attelage, pour une première découverte en famille

Difficile de sortir à cheval en famille quand tout le monde n'est pas à l'aise en selle ou avec des enfants en bas âge. Les attelages de grands poneys ou de chevaux offrent la possibilité de partager une journée en pleine nature sans laisser personne de côté.

L'attelage est une pratique conviviale qui permet de nouer des liens avec d'autres amoureux de la nature. Convivialité, rencontres et partage sont au rendez-vous.

Le pansage, un temps fort et incontournable

Ce soin est absolument nécessaire.

Il consiste pour le cavalier, après avoir débarrassé sa monture de son équipement (selle et harnais), à prodiguer à son cheval un certain nombre de soins indispensables : le sécher s'il a transpiré, retirer les traces de boue, frotter à la brosse l'ensemble de la robe, démêler au peigne les crins de la queue et de la crinière ; curer les pieds, c'est-à-dire retirer la terre et les cailloux qui se trouvent sous les sabots, vérifier leur bon état ; finir par l'élimination des saletés autour des yeux, dans les oreilles, les naseaux et sur les parties génitales.

L'ensemble favorise aussi l'activation de la circulation sanguine

Ressources