+ de critères

 

Véhicules ONF : les bons réflexes

Les forestiers

Illustration
Illustration

Avant de partir en forêt

  1. vérifier le chargement de la voiture en fonction du programme de la journée
  1. s'assurer que la roue de secours est bien gonflée, car les crevaisons ne sont pas rares
  1. avoir rechargé le petit équipement informatique (workabout), la radio de liaison (zones touristiques et de prévention incendie) et le portable (en sachant que la couverture n'est pas toujours opérationnelle en forêt).


En forêt
  1. adopter une conduite souple : pour à la fois préserver au maximum l'adhérence des pneus, forcément limitée, et éviter de creuser le sol ; tout en préservant la mécanique et en consommant le moins possible
  1. adapter sa vitesse : le champ de vision est plus étroit ; les nids de poule sur les pistes forestières ou certaines routes dégradées peuvent endommager le mécanique ; la luminosité est réduite ou alterne facilement entre clarté et obscurité ; il est possible à tout moment de croiser d'autres usagers ou des animaux ; et cela permet d'éviter les imprévus comme des branches ou des pierres qui peuvent endommager la carrosserie
  1. redoubler de précaution en période de grand vent : branches cassées ou tombées ne sont pas rares, les arbres déracinés non plus
  1. en montagne, éviter d'aller en forêt par temps d'orage, souvent violents
  1. en cas de crevaison : une cale et une planche de bois sont très utiles, car sur sol meuble, la première permet de sécuriser le véhicule en plus du frein à main, et la seconde d'empêcher le cric de s'enfoncer.

Ressources