+ de critères

 

Fiche champignon : Polypore marginé

Fomitopsis pinicola (Fr.) Karsten

Description

© Patrick Blanchard / ONF

Ce polypore a une fructification en forme de console (appliquée sur le substrat par le côté, sans pied) d'une taille comprise entre 5 et 20cm, ou en forme de sabot.

La face supérieure est zonée par l'addition de couches successives d'abord jaunâtre, puis grisâtre et orange. La marge (frange de la fructification) est plus claire d'où le nom de polypore marginé. L'hyménium (face inférieure fertile) suinte des gouttelettes quand le champignon est en croissance. Les pores arrondis et de petite taille(3 à 4 par mm) sont de couleur jaunâtre, crème à brunâtre.

L'odeur est acidulée chez les jeunes exemplaires.

C'est une espèce pérenne que l'on peut rencontrer toute l'année sur des troncs et des souches de résineux (occasionnellement de feuillus) et rarement sur des arbres vivants.

Confusions possibles

Un vieil exemplaire de Polypore marginé peut être confondu avec l'Amadouvier (Fomes fomentarius (L.:Fr.) Fr), très rare sur résineux.

Le test de l'allumette est infaillible : la croûte de Fomitopsis pinicola fond à la chaleur alors que celle de l'Amadouvier brûle. Ce test permet également de confirmer la distinction avec son cousin Fomitopsis rosea (A.&S.:Fr) Karst.

Ne pas confondre non plus avec le « Fomes » du forestier  ( Heterobasidium annosum (Fr.) Bref.) qui lui est un décomposeur actif du bois des plantations d'Epicéa et un pathogène du Pin.

Importance forestière

© Patrick Blanchard / ONF

Fomitopsis pinicola produit une pourriture cubique en dégradant la cellulose et les hémicelluloses.

Il laisse la lignine intacte et le bois devient cassant.

Fomitopsis pinicola est un important décomposeur de bois dans les forêts résineuses.

© Gérald Gruhn / ONF
Ressources