+ de critères
 

En savoir plus La population de cigognes noires en Europe

La Cigogne noire, qui avait quasiment disparu comme nicheuse d’Europe occidentale, a entamé un retour il y a quelques dizaines d’années. Oiseau essentiellement forestier en ce qui concerne le site des nidifications, victime par le passé de destructions massives et du déclin des forêts, l’espèce protégée recolonise progressivement l’Ouest européen.

Illustration
Illustration © Gérard Jadoul / ONF

Une reconquête progressive

Au XIXe siècle, la population de cigognes noires européenne était encore en forte baisse. Principales causes de cette extinction : le déboisement, l'occupation de la forêt par les bûcherons et charbonniers, la chasse.

C'est dans les années 1950-1970 que l'espèce s'implante en Espagne, en Pologne, puis vers l'Europe centrale, l'Autriche, la Tchécoslovaquie et l'Allemagne. Elle y retrouve alors une forêt grandissante et la tranquillité qui l'accompagne.

Le premier nid de cigogne noire est découvert en France en 1973. L'espèce s'installe depuis timidement. Chaque année on dénombre officiellement moins de 10 nids.
En 1998, l'ONF rejoint le programme européen d'étude et de protection de la Cigogne noire en collaboration avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). L'ONF se charge du programme français.

La conférence internationale Cigogne noire 2008 en Roumanie

En avril 2008 s’est tenue la cinquième conférence internationale Cigogne noire dans le delta du Danube. Elle a réuni 24 participants de 13 pays.

Au programme, 26 intervention sur le statut de l’espèce, son écologie, conservation et suivi migration et hivernage.

Paul Brossault (ONF) et C. Chapalain (Soba Nièvre) ont développé les quatre thématiques suivantes :

  • les résultats du baguage en France de 1995 à 2008
  • la Cigogne noire indicateur du bilan patrimonial dans les forêts domaniales
  • la migration postnuptiale sur les lacs aubois
  • la Cigogne noire dans le département de la Nièvre.

La prochaine conférence est prévue pour 2012.

Le colloque international à Baja (Hongrie) en 2004

Ce colloque a permis de mesurer les tendances d'évolution des populations de cigognes noires en Europe. La compilation des données a été réalisée par M. Strazds

Grâce aux données recueillies depuis 1994, il apparaît que la population augmente à l'échelle de l'Europe. Par pays, des disparités existent cependant.

De 1990 à 2000, l'Allemagne, l'Autriche, la Slovaquie, la Pologne et la Tchéquie ont vu leur population nettement croître : plus de 100 couples ont été observés par pays, et jusqu'à 230 pour l'Allemagne.

Pendant le même temps, la Lettonie et l'Estonie ont perdu près de 500 couples, dont 400 pour la seule Lettonie. Cette baisse pourrait être liée à une intensification de la sylviculture.

Ressources