+ de critères
 

Zoom Les différents moyens utilisés pour étudier les oiseaux

  1. Des comptages

    Ils sont organisés chaque année, régionalement ou nationalement (oiseaux d'eau à la mi-janvier par exemple).

  1. Des enquêtes nationales

    Sur telle ou telle catégorie d'oiseaux.

  1. Des dénombrements de migrateurs

    Aux périodes de passage : Cap Gris-nez, Ouessant, Col d'Orgambidexa, Leucate, Col de l'Escrinet...

  1. Des mesures de l'abondance ou de la densité des oiseaux

    En forêt particulièrement, par la localisation des mâles chanteurs au printemps (indices ponctuels d'abondance, cartographies sur plans quadrillés) ou le dénombrement des oiseaux le long de transects sur une largeur définie.

  1. Le marquage

    Différents systèmes sont utilisés :

    - le baguage : les bagues en aluminium posées à la patte portent un numéro et une adresse, sous l'égide exclusive du CRBPO (Muséum d'histoire naturelle, 55 rue de Buffon, 75005 Paris) qui recueille et traite toutes les informations relatives aux oiseaux bagués, forme les bagueurs et délivre seul les autorisations de baguage

    -
    la décoloration de certaines grandes plumes des ailes chez les vautours (bien visible en vol, code particulier à chaque individu)

    - la fixation de plaques alaires en plastique de couleur (rapaces)

    -
    des bagues colorées avec un gros numéro lisible à distance (cigognes, grues... )

    -
    des colliers plastique de couleur (oies).

  1. Le suivi radio

    Par la pose d'émetteurs radio ordinaires et miniaturisés (1 à quelques grammes) sur le dos (portée = quelques kilomètres maximum) ou de Balises Argos (transmission par satellite et suivi automatisé en permanence où que ce soit), ou de transpondeurs sous la peau.
  1. Le suivi automatique des nids

    Par photographies à déclenchement automatique.
Ressources