+ de critères

 

Les risques liés aux forêts littorales

Impact du changement climatique sur les forêts littorales

Un partenariat entre l'ONF et l'UMR* Biogeco a permis de lancer un programme de recherche qui analyse la réponse biologique des arbres forestiers aux changements climatiques, en étudiant la dynamique de deux chênes autochtones (Quercus robur et Quercus ilex).

L'unité mixte de recherches « BIOdiversité, Gènes et Communautés » (Biogeco), a été créée en 2003. Elle regroupe trois équipes bordelaises du département « Écologie des forêts, prairies et milieux aquatiques » (Efpa) de l'Institut national de recherche agronomique (Inra) et une équipe de l'Université Bordeaux I.

* UMR : Unité mixte de recherches

Suivi du trait de côte

A l’initiative de la Région et de l’Etat a été créé un Observatoire de la côte aquitaine (OCA), outil de connaissance et d’appui aux actions littorales des acteurs de l’aménagement du territoire. Les deux principaux opérateurs de l’Observatoire, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et l’ONF, sont associés à d’autres acteurs : universités, Société linnéenne, LPO… S’appuyant sur un réseau d’observateurs de terrain (des agents de l’ONF sur la côte sableuse), l’OCA effectue depuis plus de 10 ans des mesures suivies sur les plages et les dunes afin de délivrer une expertise opérationnelle répondant aux demandes des collectivités territoriales…

L’observatoire est l’un des acteurs techniques à la disposition du GIP* littoral aquitain. A ce titre il a notamment produit un atlas de l’aléa érosion de la côte aquitaine qui précise les processus à l’œuvre (érosions de la mer et du vent, transit de sédiment le long de la côte…) et subdivise la côte sableuse en une série de cellules sédimentaires, dont chaque tronçon est défini par ses formes son degré d’érosion actuelle et prévisible.

* : GIP : Groupement d'intérêt public

Pour en savoir plus