+ de critères

Métiers : supérieur à Bac + 5

Les ingénieurs forestiers sont diplômés de l'Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts.

Tous les ingénieurs forestiers sont formés à l'Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts (Engref), école interne d’AgroParisTech.

Une seule école, peu d'élus : 34 places en première année, dont la moitié de fonctionnaires.

Le recrutement de l'école se fait sur concours, après deux années d'études après le bac :

  1. via le concours A, commun à plusieurs écoles d'agronomie, après une classe prépa biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST), soit deux tiers des effectifs recrutés
  2. via le concours commun C, pour les titulaires de BTSA, de certains BTS ou DUT, soit 7% des effectifs
  3. via le concours commun C2 (seulement pour les élèves civils) qui s'adresse aux titulaires d'un DUT du domaine de la biologie, de l'hygiène, de la sécurité, et de l'environnement ; du génie chimique ; du génie des procédés (à présenter uniquement l'année d'obtention du diplôme).

Il est également possible d'entrer directement en 2ème année sur dossier, pour les titulaires d'une maîtrise scientifique ou d'un diplôme équivalent. La formation dure 3 ans.

Une particularité : le choix du statut

Il est possible d'entrer à l'Engref soit comme élève civil, soit comme élève fonctionnaire. Ce dernier est alors payé dès son arrivée à l'école. En contrepartie, il s'engage à servir l'Etat pendant 8 ans à sa sortie de l'école.

La mission de l'ingénieur forestier : encadrer une équipe, gérer les projets d'aménagement et d'exploitation des forêts, élaborer des plans de gestion sur 15 ou 20 ans... Il s'agit essentiellement de postes de management, dans un bureau d'études ou sur le terrain.

Cette formation intiale de haut niveau complétée d'une expérience de terrain prépare aux postes de direction de l'établissement (chefs de département, directeurs d'agence, directeurs territoriaux).