+ de critères

 

Cigognes noires : les actions menées en Espagne

Etude de reproduction menée par Luis Santiago Cano sur un couple de cigognes noires, pendant la période de couvaison

Le suivi au nid s'est déroulé durant les 38 jours de couvaison, de l'aube au crépuscule :

  1. 11 copulations observées, d'une durée moyenne d'une dizaine de secondes
  1. pendant la ponte, le mâle a passé auprès de la femelle 20% de son temps. Près de 50% des apports au nid de matériaux ont été effectués
  1. la femelle a couvé pendant près de 60% du temps. Les parents restent en moyenne 3 h 19 min au nid avant de se faire relever. Il y a toujours un des 2 membres du couple présent au nid
  1. c'est pendant la phase d'éclosion que sont effectués les derniers apports de matériaux. La femelle y participe majoritairement, à hauteur de 75% du total des apports
  1. les fonctions sont donc différentes au sein du couple de cigogne noire durant la période de couvaison. Les 2 membres collaborent à toutes les tâches, mais la femelle reste d'avantage impliquée.

Etude du sexe ratio des naissances menée par Fernandez-Garcia et Lazarot (2004)

Cette étude confirme qu'il naît autant de mâles que de femelles.

L'analyse génétique a porté sur 4 nichées consécutives suivies pendant 3 ans, et sur 3 autres nichées et a nécessité le prélèvement d'une plume à chacun des 38 jeunes nés sur les 7 nids étudiés.

Le sexe ratio approche le 1:1 (0,95 mâles pour 1,05 femelles), avec des différences notoires : 4 nichées ne comportaient que des individus mâles ou femelles par exemple.

Le suivi des 4 nichées consécutives démontre un ratio moyen équilibré:

  • 1,14 : 0,86
  • 0,86 : 1,14
  • 1 : 1
  • 1,11 : 0,89
Ressources