+ de critères

 

Cigognes noires : les actions menées en République tchèque

Etude du régime alimentaire des jeunes au nid

Le régime alimentaire des jeunes au nid en République tchéque a été étudié pendant 5 ans par l'équipe tchèque, composée de MM. Hampl, Bures, Balaz, Pojer et Bobek.

Une étude similaire a été réalisée en Hongrie pendant 8 ans par B. Kalocsa et E. Tamas.

 

  1. Enregistrements vidéo de nourrissage

L'analyse a nécessité les enregistrements vidéos de nourrissages au nid. Elle a été complétée par l'étude des pelotes de réjection trouvées au sol. Les rations distribuées aux jeunes ont ainsi pu être quantifiées et qualifiées.

 

  1. Les principales proies

Le poisson est la proie de prédilection : salmonidés, cyprinidés, cottidés et percidés.
Il mesure de 4 à 28 cm de long, avec une moyenne de 12,2 cm.
Les insectes, amphibiens et petits mammifères sont des proies secondaires.

 

  1. Une ration équilibrée

4,5 nourrissage par jour ont été observés (amplitude de 2 à 7).
En moyenne, à l'âge de 10 jours, un jeune reçoit une ration de 42 gr quotidienne, qui passe à 65 gr quand il atteint 60 jours.
Enfin, on relève que chaque parent apporte en moyenne 256 gr (de 139 à 300 gr) de proies par nourrissage.

 

  1. Le bon nourrissage des cigogneaux dépend des crues

Les Hongrois ont complété ces observations sur leur site d'étude, la plaine inondable du Danube.

La nourriture dépendait essentiellement de la variabilité des inondations, dont découle également le nombre de jeunes élevés.
Moins de jeunes sont élevés si les crues sont inexistantes ou trop importantes durant la période d'élevage.

Ressources